Historique

1937

Création de la Société canadienne de science de laboratoire médical (SCSLM -CSMLS). Elle est issue de la volonté de professionnels de laboratoire d'établir et de maintenir de hauts standards de pratique en certifiant la qualité de la formation acquise essentiellement dans les laboratoires des centres hospitaliers, notamment par la réussite de l’examen canadien de certification (R.T.) qui n’est plus une exigence au Québec, mais qui pourrait être requise ailleurs au Canada par certains employeurs.

1950

Création des premières écoles de technologie de laboratoire médical au Québec. Elles étaient alors affiliées aux facultés de médecine des universités. Des diplômés constituèrent l’Association des diplômés en technologie médicale (ADTM), qui deviendra l’Association des technologistes médicaux du Québec (ATMQ) en 1959.

1964

L’ATMQ changea de nom pour devenir la Corporation des technologistes médicaux du Québec (CTMQ), qui a pour mission de favoriser le développement et le rayonnement de la profession; la défense des intérêts socio-économiques des membres et la réglementation de la profession. La CTMQ joue donc un double rôle.

1970

La Commission CastonguayNepveu (Commission d’enquête sur la santé et le bien-être social dans le domaine de la pratique professionnelle) recommande un réaménagement important de l’organisation professionnelle au Québec.

1973

Inclusion de la profession technologie de laboratoire médical, régie par la CTMQ, dans le Code des professions.

1974

Modifications des lettres patentes de la CTMQ pour devenir l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ). La formation en techniques de laboratoire médical (TLM), aujourd’hui appelée «Technologie d’analyses biomédicales» (TAB), devient une formation technique collégiale d'une durée de trois (3) ans offerte à ce jour dans onze (11) établissements d’enseignement : Chicoutimi, Dawson, Outaouais, Rimouski, Rosemont, Saint-Hyacinthe, Saint-Jean-sur-Richelieu, Saint-Jérôme, Sainte-Foy, Shawinigan et Sherbrooke.